Abriko le clown est un rêveur. Il vit dans un monde qui n’est pas comme le nôtre. La première scène le montre en train de faire un match de pierre-feuille-caillou-ciseaux, main droite contre main gauche.

Cette petite scène se prolonge par un premier dialogue entre une grosse voix, venue d’on ne sait ou, qui ne prendra jamais forme, et qui revendique l’autorité, ce que ne remet pas en question Abriko.

Abriko le clown est donc comme un enfant. Leurs mains gauches ignorent la plupart du temps ce que font leurs mains droites, et eux aussi sont condamnés à entendre des grosses voix détentrices d’autorité qu’on n’ose parfois même pas regarder en face.

Mais peut-être que cette voix est juste dans sa tête, dialogue intérieur, conciliation droite-gauche, apprentissage et latéralisation. D’où la jonglerie et ses tours de mains.
Abriko le clown,clown,jongleur,animation pour grands et petits,adultes et enfants,spectacles

Partenaires

Evènements