Prestation MASEVAUX


MASEVAUX, UNE VILLE À DÉCOUVRIR

Masevaux la médiévale

Au début du XIXe siècle, Masevaux était une cité médiévale, avec ses murailles de fortification, ses tourelles, ses quatre tours et ses trois portes monumentales et était comparable à Turkheim, Kaysersberg et autre Riquewihr.

Quelques vestiges témoignent encore de l'enceinte fortifiée. La tourelle, face à l'école Les Remparts ainsi que celle en bordure de la Doller datent du XI-V° siècle. Existe également la Tour des Brigands située dans la cour des établissements Tanals. Un quadrangulaire qui faisait partie du système de défense de la ville et qui avait une hauteur de 15 m et des murs à la base de 1,50 m d'épaisseur.

Ajoutons que Masevaux du côté sud et ouest était entouré par un double rempart avec fossé intérieur et extérieur.

Heures d'ouverture

Lundi 10 h - 12 h et 15 h - 17 h

Mardi 10 h - 12 h et 15 h - 18 h

Mercredi 10 h - 12 h et 15 h - 17 h

Jeudi 10 h - 12 h et 15 h - 17 h

Vendredi 10 h - 12 h et 15 h - 17 h

Samedi 10 h - 12 h
Masevaux, une ville historique

L'histoire de la ville de Masevaux se confond avec celle de l'abbaye et de la seigneurie du même non.

À en croire la tradition et la légende, l'origine de Masevaux remonte au VIIe/VIIIe siècle, époque où les rois mérovingiens jettent les premières bases de la féodalité et distribuent des terres en apanage à leurs fidèles serviteurs.

C'est ainsi que le prince Adalric ou Etichon, une puissante famille ducale, père de Sainte-Odile, reçoit en fief une grande partie de l'Alsace. A sa mort l'héritage passe à l'un de ses petits fils, le comte Mason qui vient s'établir à l'entrée de la vallée de la Doller. Mason serait donc le neveu de Sainte-Odile, patronne de l'Alsace. Son château et ses dépendances se trouvent au pied du Ringelstein et se prolongent jusqu'aux rives de la Doller.

Aujourd'hui encore existe au sommet de l'énorme rocher du Ringelstein, un puits taillé dans le roc.