.LE POÊLE EN FAÏENCE DE MASSE

Il y a plusieurs sortes de poêles en faïence. Les poêles en faïences traditionnels, entièrement élaborés en pierres réfractaires et habillés de faïences elles mêmes réfractaires. C'est sur ce principe que sont construits les poêles en faïences anciens.

La combustion s'y déroule en deux temps. D'abord une flambée vigoureuse, qui dure environ une demi-heure ou trois quarts d'heure, pendant laquelle les fumées brûlantes réchauffent lentement, en passant par de nombreuses chicanes, en pierres réfractaires. Puis, quand la chaleur commence à s'installer, on passe en combustion lente jusqu'à l'extinction totale du feu.

Les pierres ont emmagasiné la chaleur pendant la phase de combustion, la restituent lentement pendant une dizaine d'heures, et elles sont encore chaudes lorsque, le lendemain matin, on regarnit le foyer. Ainsi programmés, les poêles en faïence chauffent longtemps, sans à-coups. S'ils sont très agréables lorsqu'ils fonctionnent en continu, pendant une longue durée, ils n'ont plus la même efficacité lorsqu'on les utilise temporairement.

Pour une résidence secondaire, par exemple, souvent inoccupée, ils manquent d'intérêt. Trop longs à mettre en route (la masse de pierre à chauffer est considérable, un «petit» poêle pèse environ de700 à 800 kg), ils continueraient à chauffer longtemps après votre départ. Grâce à ce système très ingénieux, le poêle de masse atteint un rendement de presque 90%.

LE POÊLE COMBI
C'est une combinaison entre le poêle en faïence et la cheminée à air chaud.
Le foyer peut n'être pas solidaire du poêle en faïence. Selon ce principe, on peut construire des systèmes complexes.

Le foyer n'est pas accolé à la structure. Les gaz chauds de combustion passent dans les chicanes comme pour le poêle en faïences de masse en réfractaire. D'un autre côté de l'air ambiant frais passe sous le foyer et se réchauffe dans les cavités au contact des surfaces en fonte chauffantes. L'air ainsi chauffé sort par des grilles d'air chaud dans la pièce à chauffer.

A la cave, un élément primaire (foyer) qui produit la chaleur; dans le logement, des éléments secondaires, en faïences réfractaires, qui emmagasinent et restituent cette chaleur. Entre les deux, un circuit d'air chaud.
De ce fait on arrive à chauffer plus vite et à accumuler tout de même. En mettant une plus grande vitre dans le foyer et en le mettant à l'étage l'on profite ainsi aussi de la vision du feu.

On utilise aussi ce type de poêle pour chauffer une maison entière en le faisant fonctionner comme une chaudière et on crée ainsi une production d'eau chaude pouvant circuler dans des radiateurs servant à chauffer des pièces éloignés du corps de chauffe et pour la production d'eau chaude sanitaire.

Nos fournisseurs de foyers ont également conçu des systèmes pour poêle en faïences que l'on peut coupler à des panneaux solaires et éventuellement encore à une chaudière gaz, fioul ou granulés pour utiliser à tout moment l'énergie la moins chère.





L’entreprise Arno Keramik est actuellement avec ses 19 collaborateurs la plus grande entreprise artisanale de poêlier-faïencier d’Allemagne.

L’équipe est composée de 10 poseurs ayant au moins 10 ans d’expérience, deux apprentis et 1 maître poêlier-faïencier qui est également chef d’atelier et qui s’occupe de gérer les équipes.

Depuis sa création en 1982, 11 poêliers ont été formé et plusieurs milliers de cheminées, poêles et poêles de masse ont été installé, modifié et modernisé sur l’ensemble du territoire français.


Partenaires

Evènements