bois énergie , le contexte

Les granulés de bois sont constitués de bois, une matière première qui se renouvelle en permanence et qui est disponible au niveau local. Le pétrole, le gaz et l’uranium doivent être importés et leurs réserves sont limitées dans le temps. Couper du bois ne menace pas les forêts car elles sont, en Europe, en forte progression. Mieux encore, entretenir les forêts permet de conserver une forêt en croissance qui capte beaucoup plus de CO2 qu’une forêt vieillissante.

L'énergie de l'avenir
Les granulés sont élaborés à partir d’une production 100% sciure de bois, qui est compressée sans adjonction de colle ou autre lien chimique. Le diamètre d’un granulé oscille entre 6 et 8 mm et sa longueur est de 15 à 25 mm. Son taux d’humidité est très faible, moins de 10%, ce qui améliore sa combustion et la production de chaleur. Le taux de cendres est inférieur à 1%. Le pouvoir calorifique est d’environ 5 kWh par kg.

Equivalence
2kg de granulés = 1 litre de fioul = 1m³ de gaz
1m³ de granulés = 650kg.



La microChp (cogénération)

Les chaudières à micro-cogénération permettent de produire, d’une part, de la chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire et, d’autre part, de l’électricité produite par la mise en route du chauffage.



Principes de la Cogénération
La cogénération est la production simultanée de la chaleur et de l’énergie mécanique, le plus souvent transformée en électricité.



La chaudière produit de l’eau ou de l’huile thermique à 110°C qui est envoyée dans un échangeur de chaleur permettant la vaporisation du fluide travail (l’évaporateur).
Les fumées de combustion de biomasse produites par la chaudière étant à un niveau thermique élevé, elles peuvent servir à une valorisation énergétique de production d’eau chaude et/ou un préchauffage de l’air de combustion.
Le fluide organique sous pression qui s’est vaporisé dans l’évaporateur est injecté dans une turbine.
Après détente, il traverse un régénérateur pour un pré refroidissement
puis un condenseur où sa chaleur latente de condensation permet
la production d’eau chaude.
Il est ensuite comprimé avant de passer dans le régénérateur, dernière étape du cycle.

Partenaires

Evènements